ACTUALITéS


DDT AGRI INFO n°2018_1

A la suite de la détection d’un foyer de FCO sérotype 4 (BTV-4) en Haute Savoie début novembre, une stratégie de lutte sanitaire a été décidée et mise en place très rapidement dans 12 départements avec l’objectif initial d’éradiquer ce virus nouvellement apparu sur le continent.

L’évolution de la situation sanitaire a montré qu’au delà du département de la Haute Savoie, sont à présent concernés par des foyers les départements de l’Ain, de la Saône-et-Loire, de la Haute-Saône et du Jura.
Des résultats d’analyse sont en attente pour les départements de la Haute-Saône, de l’Isère, de l’Ain, de la Savoie, de l’Yonne, de la Seine-et-Marne, de la Vienne et de la Loire.

L’objectif d’éradication poursuivi n’est désormais plus approprié, notamment en l’absence de quantité suffisante de vaccin pour tous les ruminants des nouvelles zones réglementées, avant la reprise d’activité vectorielle du printemps prochain. De plus, il apparaît à ce stade que ce BTV-4 ne provoque aucune maladie, tant sur les bovins que sur les petits ruminants. En outre, les mesures de restriction des mouvements des animaux sont très coûteuses et ont montré leur limite.

Par conséquent, après avis unanime du CNOPSAV santé animale consulté le 21 décembre 2017, et compte tenu de l’expérience acquise ces deux dernières années avec le BTV-8 (progression inexorable du virus..), il a été décidé de placer l’ensemble du territoire continental en zone réglementée BTV 4-8. Les mouvements d’animaux sont donc libres depuis le 1er janvier. Un arrêté a été publié à cette fin au JORF le 31 décembre.

Comme pour le sérotype 8, la vaccination devient facultative, à la charge des éleveurs. Les priorités dans l’attribution des vaccins, seront concertées et décidées par les fédérations professionnelles qui devront commander les vaccins dont elles estiment avoir besoin. Les conséquences à l’exportation devraient pouvoir être maîtrisées, l’urgence étant de négocier avec l’Algérie les mêmes conditions que celles qui valent pour BTV-8.

La direction départementale des territoires du Rhône
service économie agricole et développement rural

Cette actualité a été publiée le 11 janvier 2018.

> Retour à la liste des actualités